Guillermo Guiz : un humoriste décapant avec un bon fond

Guillermo Guiz vous fait rire, sincèrement

Si trois minutes de rire équivalent effectivement à quinze minutes de jogging, préparez-vous à courir un marathon. Certains humoristes sont capables de vous faire rire pendant plus d’une heure, et parmi eux se trouve Guillermo Guiz. Les plus fidèles d’entre vous se levaient déjà au son de sa voix le jeudi matin en écoutant La Première, d’autres l’écoutaient déjà sur France Inter dans l’émission de Nagui. Il avait notre curiosité, mais a maintenant toute notre attention. En effet, avec ce stand-up, il n’y a plus aucun doute, Guillermo Guiz mérite bel et bien sa place parmi les grands humoristes de notre génération. Sa carrière s’envole, et c’est amplement mérité.

Son one-man-show drôle et intime

Dans son one-man-show Guillermo Guiz a un bon fond, il nous offre un aperçu de sa jeunesse, nous aborde avec des questions « existentielles » qu’il se pose dans la vie de tous les jours. C’est également ce qu’on aime : cette proximité avec le public, ce caractère intime du show. Guillermo aime ce qu’il fait et essaie de nous emporter avec lui en jouant avec le public. C’est intelligent, bien trouvé, et on n’a pas le temps de s’ennuyer. Il s’inspire des one-man-shows américains, et plus particulièrement de Louis C.K.. Il ne sera probablement pas d’accord, mais c’est mieux que ça. C’est plus recherché, plus fin, avec un contenu cynique et osé. Il joue avec les clichés avec tact – et toujours au second degré. L’intelligence du spectacle se situe également dans cette dénonciation – certes peu visible – de certains comportements. C’est un must !

Prolongé grâce à un succès phénoménal, les nouvelles places partent vite, très vite. Dépêchez-vous, et réservez vos places ici.

Plus de places ? Pas de panique, il sera également présent au WaterLoL Comedy Festival dans le cadre du Inglorious Comedy Club, qui est la référence pour les humoristes qui sont les stars de demain.

Guillermo Guiz a un bon fond
De et avec Guillermo Guiz
Production Mazal asbl/Théâtre de la Toison d’Or
17 MAR – 27 MAI à 20h30 au Little TTO
13 SEP – 14 SEP à 20h30 au Centre culturel d’Uccle

Tags from the story
Written By

“I have always had more dread of a pen, a bottle of ink, and a sheet of paper than of a sword or pistol.” ― Alexandre Dumas, The Count of Monte Cristo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *