Les héros de mon enfance

Bruits d’oiseaux et décors de forêt. Le Petit Chaperon Rouge se promène, de nuit, naïvement. Ou plutôt les Petits Chaperons Rouges : le Petit Poucet, déguisé, s’est introduit dans le mauvais conte. L’anarchie commence. Loin du langage châtié, les personnages des contes de fées bien connus deviennent modernes et se révèlent. Belle, Cendrillon, Poucet, le Loup, ils revendiqueront chacun des changements dans le cours de leur propre histoire. Jusqu’à l’arrivée de la Fée Carabosse …

Cette comédie théâtro-musicale est l’adaptation de Victor Scheffer d’une pièce écrite en 1976 par Michel Tremblay. Et quoi de plus confortable que le théâtre de la Toison d’Or pour terminer cette saison en beauté ?

Entre un Petit Poucet s’adonnant à des plaisirs sulfureux, un Grand Méchant Loup doux comme un agneau, un Prince plutôt « princesse », une Cendrillon neurasthénique, une Belle au bois dormant nymphomane et égocentrique, … Cette adaptation m’a immédiatement fait penser à la bande dessinée américaine Fables scénarisée par Bill Willingham. Comics où des héros de conte de fées ont été chassés de leur royaume et trouvent refuge au cœur de New York. Bien loin de ces contes mièvres, la surprise en découvrant leur véritable personnalité est la même.

Pour citer la phrase mythique de la belle au Bois dormant : « Si le ridicule tuait, il n’y aurait plus personne sur cette scène ».

Sur cette scène, d’ailleurs, le jeu d’acteur, au sein de la troupe, est très inégal. Il n’est pas nécessaire d’être expert pour tiquer sur certains passages chantés ou non. Toutefois, quelques (sou)rires se dégagent, malgré une légère déception générale. La volonté de bien faire des acteurs n’est pourtant pas à remettre en cause. Particulièrement pour l’entrain de la Fée Carabosse !

Les héros de mon enfance

Texte : Michel Tremblay

Mise en scène : Victor Scheffer

Avec : C. Chappuis, H. De Bruxelles, E Dell’Erba, K. De Paduwa, S. Duret, X. Elsen, Kody, M. Meunier et G. Swann

Jusqu’au 1er juin 2015 au Théâtre de la Toison d’Or.

Tags from the story
Written By

Je suis un des prototypes personnels de Dieu. Un mutant à l'énergie dense, jamais conçu pour la production en série. Trop bizarre pour vivre et trop rare pour mourir. --Las Vegas Parano

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *