Het Vijfde Seizoen / Broes Tavernier

Ce midi, je vous emmène de l’autre cote de la frontière linguistique, à une petite heure en train de Bruxelles, car en Flandre ça bouge pas mal question gastronomie. Je ne vous parlerai pas de tous les festivals culinaires qui ont lieu dans les grandes villes (tels que KookEet à Bruges) ni des events gourmands comme le Flemish Foodie Bash, mais j’ai décidé de mettre en avant un projet qui me tient vraiment à coeur : le Vlaams Jong Keukengeweld.
Ce projet est lancé par l’office du tourisme flamand afin d’une part d’ouvrir les portes du monde culinaire aux jeunes gastronomes (entre 18 et 30 ans ) et d’une autre part de mettre en avant de jeunes chefs qui méritent d’être (re -)connus. 58 chefs de moins de 35 ans participent au projet et offrent un  beau panorama gustatif du terroir flamand.

broes_tavernier_garden

Het vijfde seizoen (à ne pas confondre avec ‘De vijf seizoenen‘, tenu par le duo familial Haegeman) se trouve dans le petit village de Aalter, non loin de Bruges. Le restaurant est situé sur la route principale, mais il faut bien ouvrir les yeux car on pourrait facilement passer à côté. L’endroit est assez épuré, beaucoup de noir avec quelques touches de rouge; de l’entrée, on aperçoit le magnifique jardin. On regrette un peu qu’il ne fasse pas plus chaud (même si le soleil était au rendez-vous).

broes_tavernier_hapje

On prend l’apéro au salon, dans de petits fauteuils bien confortables, avec vue sur le jardin. L’hôtesse des lieux, qui nous parlera en français tout au long de notre repas, nous explique le menu découverte ainsi que la possibilité de prendre une deuxième entrée et cela pour seulement 10 euros en plus. On décide de se faire plaisir et on se laisse donc aller. On nous sert nos trois petites mises-en-bouche, c’est la première à la truite et au chou pointu qui nous a conquise. Aux premières bouchées, le ton est donné.

broes_tavernier_tartaar

On se décide à passer à table, la sommelière vient nous servir notre premier vin. Elle aussi fera l’effort de nous parler en français d’ailleurs. On nous sert un vin blanc autrichien ( Langenlois – Kamptal ) qui accompagne à merveille notre tartare de lieu jaune. Et quel tartare! Celui-ci est accompagné de radis, d’un bouillon dashi ainsi que d’une glace au curry à tomber. Tout les accords sont parfaits, on espère vraiment que le menu continuera sur cette lignée.

broes_tavernier_zeekat

La deuxième entrée ( celle qu’on a prise en plus ) arrive avec un verre de vin blanc sicilien ( du cantarratto ). On stressait un peu, car aucun de nous deux n’aime la seiche. Mais là, révélation, le plat est divin. La seiche est servie avec une sauce crémeuse de vieux fromage de la région, de poivrons ainsi que d’un crumble de pain à l’encre de seiche. Juste parfait!

broes_tavernier_dessert

On papotte, on profite, je m’extasie devant les plats et devant le miroir des toilettes aussi. Je n’en dirais pas plus, je vous laisse le plaisir de la découverte. Le plat principal suit et on nous sert de la biche accompagnée de diverses sortes de betteraves et de boudin noir. Il manque peut-être un petit quelque chose au plat pour qu’il soit aussi incroyable que les deux entrées, mais l’ensemble est harmonieux.

het_vijfde_seizoen

Le seul petit bémol de notre repas, le dessert à base de chocolat et d’abricots. Malheureusement celui-ci ne sera pas autant à la hauteur que le reste du repas. Quoi qu’il en soit, les petites mignardises, particulièrement la petite verrine poire / fève de tonka, nous feront vite oublier le dessert. Une petite douceur pour terminer en beauté.
J’avais déjà eu le plaisir de goûter au plat de Broes Tavernier à Culinaria ( joue de porc, chou-fleur et piccalilly) et je suis plus que ravie d’avoir pu goûter à sa cuisine chez lui.

t Vijfde SeizoenRestaurant gastronomique
Stationstraat 9, 9880 Aalter

Tags from the story
Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *