Hugues Aufray au Théâtre Royal de Mons le 29 septembre

Un concert d’Hugues Aufray, c’est un événement à ne pas manquer ! En septembre prochain, l’artiste passera par Mons.

Pour les amateurs de Bob Dylan, Hugues Aufray représente le passeur de sa prose en France. En effet, qui pouvait se targuer de connaître Bob Dylan dans les années 60′, à part les habitants de Greenwich village et quelques spécialistes ? Hugues Aufray a contribué à populariser cette musique folk traditionnelle. Une main tendue que le chanteur américain n’oubliera jamais, jusqu’au 1er juillet 1984 où Bob Dylan invitera Aufray à chanter avec lui à Paris The times, they are a changing.

 

Lorsque le chanteur américain passe par la France, il n’est pas rare pour le public de le retrouver à côté d’Hugues Aufray qui continue inlassablement de venir le voir en tant que simple spectateur. Aufray chante Dylan, Aufray trans Dylan, New Yorker : trois albums dédiés à son idole. Plus qu’un traducteur, c’est un vrai travail d’adaptation auquel Hugues Aufray s’essaie, pour tenter de nous faire partager la poésie du Prix Nobel de littérature, quitte à parfois passer à côté.

Injustement cantonné à l’étiquette de chanteur de feux de bois ou de chanteur pour scouts, Hugues Aufray est un artiste aux multiples facettes, capable de passer de la folk traditionnelle à des chansons de variété populaire ayant traversé les générations. Il ressuscite Hank Williams et Félix Leclerc, et représente aussi un pan du paysage musical français. Trop vieux pour être considéré comme un yéyé, bien qu’il figure sur la photo officielle de Jean-Marie Perrier, et éternellement trop jeune pour être dépassé.

Fun fact : la popularité de la chanson Céline a traversé le monde jusqu’au Canada, où une maman donna ce nom à son quatorzième enfant : Céline Dion !

D’origine espagnole, il a aussi adapté la chanson De Tercio Pelo Negro (De velours noir), qui reste l’une de ses chansons les plus méconnues, et qui est pour moi la plus belle.

En France, il est difficile de durer sans tomber dans la désuétude ou dans l’esprit nostalgique des tournées Âge tendre. Il faut  voir Hugues Aufray en concert pour réaliser qu’il est loin de s’être ringardisé, comme le pensent certains esprits étriqués. Venez donc le 29 septembre au Théâtre Royal de Mons. Moi, c’est sûr, j’y serai !

Tags from the story
Written By

Comédien, metteur en scène et réalisateur travaillant pour l'asbl La Roulotte Théâtrale. Passionné de cinéma, de théâtre et de littérature, j'ai des projets plein la tête !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.