Test: les carrés démaquillants lavables

Je suis de celles qui aiment faire rimer beauté, écologie et économie. Après de longues années passées sous la coupe des grands fabricants cosmétiques, je reviens petit à petit au naturel. Je prête donc une attention particulière aux produits que j’applique sur ma peau et mes cheveux, mais aussi aux accessoires que j’utilise. Et en matière d’accessoires, il en est un indispensable : le coton démaquillant.

Ils se vendent généralement par tubes d’une cinquantaine, et leur coût varie de manière à peu près proportionnelle à leur qualité : moins ils sont chers, plus ils vous arrachent la peau et des larmes au passage. Jusque là, je ne vous apprends rien. Mais avez-vous déjà pensé au nombre de cotons que vous utilisez par jour (pas uniquement pour le démaquillage) multipliés par 25 (je compte 5 jours off sur le mois) multipliés par 12 (mois) ? Faites le calcul, c’est effrayant.

impact-ecologique-lavable

J’ai donc décidé de réduire cette consommation inutile en optant récemment pour les cotons démaquillants lavables de la marque Les Tendances d’Emma, qui propose une gamme complète de textiles écologiques pour toute la famille et la maison. J’ai choisi le kit Eco Belle, qui contient 15 carrés démaquillants, une trousse de rangement et un filet de stockage et lavage, tous deux en coton bio. Le kit est vendu 29.90€.

Les promesses

Ecologique : aucun coton à jeter
Pratique : aucun changement d’habitude
Economique : 4500 utilisations minimum par kit, environ 180€ d’économie
Facile à vivre : s’utilisent comme le coton traditionnel et se lavent avec le linge

kit-eco-belle-bois-mode-d-emploi-1

Ce que j’en pense

Packaging : l’idée des deux trousses, l’une de stockage, l’autre de « poubelle » est chouette ; les carrés sont ainsi bien protégés, mêmes usagés. Elles sont qui plus est jolies et leur couleur douce donne une idée cocooning et bichonnage, ce qui convient bien dans la salle de bains.

Produit : les carrés démaquillants sont, comme leur nom l’indique de forme carrée et très (trop) grands. La marque propose ce kit en différents tissus : bambou, coton bio et eucalyptus. Ils sont très doux et n’agressent pas la peau.

Utilisation : habituée à de petits cotons ronds, j’ai quelques difficultés à manier ces grands carrés. Seuls les bords du carré sont cousus ensemble, ce qui fait que les deux côtés ne suivent pas nécessairement la même direction que ma main. Les carrés supportent bien tous les types de produits : j’ai aussi bien utilisé de la lotion que du démaquillant, du lait, de l’huile. Le produit ne s’imprègne pas tout de suite dans le coton, il faut attendre quelques secondes. Pas besoin de passer mille fois, je suis parfaitement démaquillée en 2-3 passages, sans rougeurs.

Lavage : ma principale crainte. Après une première utilisation des 15 carrés, je les ai tous mis dans le filet lavage, sans les comprimer et en machine comme indiqué, à 40°. Ils sont ressortis propres, comme neufs.

Verdict

Adoptés ! Malgré les quelques soucis de maniabilité évoqués ci-dessus, je suis conquise par ces carrés lavables. Les promesses sont tenues concernant l’aspect écologique et pratique. Pour le côté économique, il faut voir sur le long terme; néanmoins, j’ai bonne conscience en les utilisant. Je ne pense pas me débarrasser totalement des cotons jetables, que je garderai pour les longues vacances et le vernis à ongles, mais si je peux en limiter l’usage et faire un petit geste pour la planète, j’en serai contente. Emma le dit elle-même, une succession de petits riens peuvent faire de grands touts. Ce kit est donc parfait pour celles qui veulent se lancer dans le lavable; et pourquoi ne pas poursuivre cette démarche avec d’autres produits d’usage quotidien?

Plus d’infos sur Les Tendances d’Emma

Tags from the story
Written By

Coordinatrice éditoriale pour Culture Remains, j'use aussi de temps à autres de ma plume. Culturellement plutôt classique, je reste toujours ouverte à d'autres horizons.

4 Comments

  • Coucou. J’ai completement adopté les disques démaquillants lavables que finalement j’utilise pour bien plus : comme gant quand je n’en ai pas, comme mini coussinet « d’allaitement » (étant enceinte, ça aide bien! Avant d’acheter les vrais coussinets).
    Cependant pour enlever le vernis je reste avec des cotons classiques . bonne soirée !

  • En effet, j’ai adopté récemment moi aussi les carrés réutilisables. Je les utilise pour me nettoyer le visage et me démaquiller à l’hydrolat ou à l’eau micellaire. Je ne les ai pas encore lavés en machine, je les lave à la main au savon de Marseille après chaque utilisation. Par contre, je n’ai pas encore essayé de retirer le vernis avec, car j’ai peur de les abîmer et de ne plus pouvoir les réutiliser. As-tu testé ?

    • Bonjour Pamela,
      Aucun souci pour le lavage en machine.
      Non, le vernis je n’ai pas encore osé; j’ai un peu peur des dégâts causés par le dissolvant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *