La poésie keskésé?

 On parle beaucoup de poésie en littérature: « J’adore! », « Aucun intérêt »,  » C’est totalement obsolète », « Plein d’émotion! », « C’est incompréhensible », « La puissance qui s’en dégage est fabuleuse », « A quoi ça sert? », « subtile et fin… », « C’est stupide »…

Mais dans le fond, c’est quoi la poésie? On qualifie un texte de « poétique », on imprime « poésie » sur les ouvrages classés comme tels mais quels sont les critères qui font qu’un texte est ranger dans le tiroir « poésie » et pas un autre?

Et bien, oui. On en revient toujours au même problème: la manie humaine à l’étiquetage compulsif des choses qui l’entourent…

Nous pourrions aisément écrire un pamphlet sur ledit sujet mais là n’est pas la question. Lorsqu’il s’agit d’éclairer des petites têtes blondes sur le genre littéraire qu’est la poésie afin de leur donner les outils pour pouvoir faire un peu de ménage littéraire, c’est pas toujours « évident » (comme dirait l’autre). Bref, ce n’est pas des plus aisés.

Comment faire, dès lors? En bon universitaire, nous reviendrons aux définitions « préfabriquées » par les grands « définisseurs » de l’Histoire (avec un grand « H », c’est tout dire!).

Notons, parmi la kyrielle de tentative d’explication qui traînent :

Poésie : n. f. ÉTYM. 1514; « art de la fiction littéraire… », 1350; lat. poesis, du grec poiêsis« création », spécialement appliquée à la création par le langage : Art du langage, traditionnellement associé à la versification, visant à exprimer ou à suggérer au moyen de combinaisons verbales où le rythme, l’harmonie et l’image sont essentiels. (Le grand Robert 2010)

Poésie : nom féminin (latin poesis, du grec poiêsis, création) : Art d’évoquer et de suggérer les sensations, les impressions, les émotions les plus vives par l’union intense des sons, des rythmes, des harmonies, en particulier par les vers. (Le petit Larousse 2010)

Art du langage visant à exprimer ou à suggérer quelque chose par le rythme, le vers, l’harmonie et l’image. (Lexique des termes littéraires, dernière modification le 19/02/2007, consulté le 17/02/2010, http://www.lettres.org/lexique/index.htm)

La poésie est l’art du langage qui se caractérise par la mise en jeu de toutes les ressources de la langue (lexicales, syntaxiques, mais aussi sonores et rythmiques) afin de créer pour le lecteur ou l’auditeur un plaisir à la fois intellectuel et sensible (Encyclopedia Universalis)

Genre littéraire se caractérisant par un travail spécifique portant sur la matérialité même du langage (rythme, sonorité, etc.) et qui vise à l’expression ou à la suggestion plus qu’à la simple énonciation de sens. (Philippe Forest et Gérard Conio, Dictionnaire fondamental du français littéraire, Maxi-Livres, Paris, 2004)

… Mouais. Pas top, hein, dans le genre explicatif?

Encore une autre question existentielle se profile donc: « Pourquoi les définitions ne nous aident jamais à définir clairement ce qu’est et ce que n’est pas le terme qui t’intéresse? »

Enfin, bon, bref. Laissons (à nouveau) de côté nos réflexions métaphysiques, je vois que vous vous impatientez: « C’est quoi alors, la poésie? C’est quoi, la solution? »

Je serais bien tentée de vous répondre « 42 » mais tout le monde n’a pas les mêmes références (pourries) culturelles donc je vais être plus claire: La solution? Y’en a pas.

Mais comment tu fais alors, quand t’es prof de français? Ah ben, t’improvises, comme toujours et tu crées ta propre définition… Et c’est comme ça, que de la volonté humaine de tout classer, trier, ranger, étiqueter, on se retrouve avec des concepts qui ont autant de définitions que d’êtres humains sur Terre.

Game over. Try again.

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *