Le Mudia : et si on s’amusait au musée ?

droits réservés.

Entre musée et attraction, le Mudia de Redu vous propose une expérience unique : « L’Art autrement ». De salle en salle, de jeu en jeu, vous en apprendrez davantage sur l’histoire de l’art que vous ne pouvez l’imaginer. Culture Remains vous y emmène sans trop vous en dire !

Depuis quelques années, les faits sont là : le musée tente de se réinventer ! Expositions interactives, immersives, thématiques originales et cocasses : tout est bon pour attirer l’amateur d’art ou d’histoire. La démarche du Mudia s’inscrit parfaitement dans cette démarche et c’est une réussite ! L’art est enfin accessible à tous, tout en s’amusant et en apprenant. Les visites interminables au musée où l’on guette les bancs pour reposer ses pieds appartiennent au passé !

Anna Boch

De la cure au musée

Le musée occupe un bâtiment qui fut autrefois la cure de ce village de 420 habitants transformée en savonnerie. L’atelier d’architecture La Grange a fait en sorte que ce lieu, tout en gardant son âme, soit aux normes pour accueillir ces 300 chefs-d’œuvres qui vous étonneront et seront un régal pour l’amateur d’art.

Parcourez les 20 salles réparties sur 4 étages, empreignez-vous de sept siècles d’art tout en découvrant 60 animations. Celles-ci vous permettront de tester vos connaissances, mais pas seulement !  Évaluez des œuvres d’art (un Picasso vaut-il plus ou moins qu’un Cranach ?), faites connaissance avec les (nombreuses) femmes de Picasso, dansez comme une ballerine, donnez vie aux personnages de Bosch, levez le voile sur une œuvre scandaleuse : c’est véritablement l’amusement qui est la clé de voûte du Mudia et c’est tant mieux !

Depuis les Primitifs flamands jusqu’à Tintin, le visiteur pourra découvrir l’histoire de l’art européen de façon ludique avec ou sans audioguide. De grands panneaux dispensent des explications simples et claires qui vous donnent les clés pour comprendre et apprécier les peintures pendues aux cimaises. Et si vous n’aviez pas tout suivi, un film en fin de parcours fait le bilan de ces décennies d’art.

Le plus de la collection du musée: faire découvrir les artistes belges de tous les mouvements : du Symbolisme et Réalisme ardennais tout en passant par l’Impressionnisme. Les Belges sont souvent les grands oubliés des mouvements artistiques et c’est une occasion de les (re)découvrir.

Le saviez-vous ?

Redu est aussi connu pour être le village du livre. Bouquineries, restaurants sauront vous séduire le temps d’une journée. Voilà de quoi passer une bon moment cet été ! Le musée est d’ailleurs ouvert sept jours sur sept cet été : que demander de plus ?

Tags from the story
Written By

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.