Lorsque le Christ entrait à Bruxelles…à l’A210

L’entrée du Christ à Bruxelles est une fable tout à la fois cruelle, sarcastique et bienveillante, qui rend un vibrant hommage à la « belgitude ».

Ecrit par Dimitri Verhulst, auteur de la mémorable Merditude des choses, avec la patte de Georges Lini à la mise en scène, ce seul en scène louvoie de façon jubilatoire entre tendre farce et autocritique facétieuse. Et pour évoquer toutes ces petites lubies, ces légères incohérences et ces grandes contradictions qui font la Belgique, il ne faut rien de moins que le Christ !

Sa venue, annoncée tout prochainement, chamboule la cité : qui pour l’accueillir, alors que les communautés belges tirent chacune la couverture à elles ? Qui pour lui faire la causette en araméen : irons-nous jusqu’à collaborer avec l’un de ces migrants honnis et rejetés pour tenir compagnie à la sainte personne? Quelle tournée lui proposer, en ce 21 juillet, alors que les trottoirs sont déjà réservés pour d’autres illustres sillages? Autant de questions sensibles qui pourraient titiller les susceptibilités belges…

Quoi qu’il en soit, les espoirs suscités par cette visite sont immenses, et, comme nous le rappelle avec verve et malice Eric De Staercke, un tel engouement n’avait plus été vu en Belgique depuis la fameuse année 1936, durant laquelle le nombre d’apparitions de la Sainte Vierge avait battu des records ! Les citoyens se parlent, imaginent des lendemains meilleurs, plus d’entraide… un miracle, à n’en point douter !

Royalement servi par l’écriture pertinente et ciselée de Dimitri Verhulst et l’adaptation de Gorges Lini, Eric De Staercke conte ces folles journées précédant la venue du messie de façon vivante et vibrionnante. Avec attendrissement, mais sans se défaire de cette dérision corrosive proprement belge, il ironise sur les faux-semblants de nos sociétés et les petites mesquineries de tous les jours. Et il vise juste ! C’est drôle, sans concession, et utile !

Pour vous remettre de cette semaine funeste qui vit l’ascension d’un faux prophète, un conseil : allez rire à l’A210 et voir ce que pourrait provoquer l’arrivée du Christ à Bruxelles !

L’entrée du Christ à Bruxelles

Jusqu’au 26/11/2016 à l’A210

Texte : Dimitri Verhulst

Mise en scène et adaptation : Georges Lini

Interprétation : Eric De Staercke

Tags from the story
Written By

Curieuse, spontanée, enthousiaste et exigeante, j'aime aller au théâtre et j'aime raconter ce que j'y vois, que j'ai aimé ou pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *