Manifiesta, c’est ce weekend !

Voilà déjà 7 ans que le festival Manifiesta fait de notre rentrée un événement moins pénible. Avec sa programmation éclectique et militante, il nous offre chaque année un mélange jouissif entre musique engagée, débats et activités ludiques. Le tout dans une ambiance solidaire !

Vous avez la nostalgie des festivals estivaux ? Haut les coeurs ! Manifiesta est là et cette édition s’annonce mémorable. Voici une petite sélection de nos coups de coeur du festival le plus politisé de l’année.

Musique : Manu Chao, Skip&Die et Asian Dub Foundation

  • Manu Chao

Une fois n’est pas coutume, Manu Chao est, comme pour Esperanzah, élevé en tête d’affiche. Si vous l’avez raté en août, voici l’occasion rêvée pour voir le chanteur sur scène. Ne snobez surtout pas la première partie : La Chiva Gantiva est un groupe belgo-colombien qui vous retourne une scène comme pas deux. Leur style musical ? Un mélange improbable entre des rythmes latinos, du rock, du rap et…du punk. Les musiciens sont parfaits, leur énergie est explosive et le chanteur, Rafael Espinel est complètement barjo. On adore.

Vendredi 16/09 – 20h (Chiva Gantiva)/22h (Manu Chao) – SOLDOUT

  • Skip&Die

On vous en parlait déjà il y a trois ans avec toute notre admiration. S’il n’y avait qu’un groupe à voir ce weekend, ce serait Skip&Die. C’est bien simple, ce groupe, né de la collaboration d’un producteur néerlandais – Jori Collignon – et d’une chanteuse sud-africaine – Cata Pirata, est une véritable bombe d’énergie. Avec deux albums à leur actif, le groupe est une fusion magique entre cumbia, électro, funk, rap, world, etc. C’est que Skip&Die met un point d’honneur à explorer tous les styles musicaux à sa portée dans ce vaste monde. Le groupe doit beaucoup au charisme de sa chanteuse et à sa présence scénique. Toujours habillée de costumes originaux, Cata Pirata a une énergie communicative et son public le lui rend bien. Il est d’ailleurs fort probable qu’elle se retrouve à danser dans la fosse avec vous. 

Manifiesta
Cata Pirata, on t’aime.

Ne ratez pour rien au monde leur concert, vous nous remercierez.

Samedi 17/09 – 18h

  • Asian Dub Foundation

Probablement le groupe le plus engagé de notre sélection, Asian Dub Foundation fait figure d’icône. Les darons de la dub et drum&Bass, actifs depuis 1993, n’ont rien perdu de leur combativité au fil des ans et ça fait plaisir à voir et à entendre. De retour sur la scène musicale en 2015 avec leur album Signal and the noise, bien plus abouti que leur History of now qui avait quelque peu déçu, ADF nous promet un concert explosif, résolument politique et un bon défouloir pour commencer une année militante. Après tout, n’est-ce pas la raison de notre venue à Manifiesta ?

Manifiesta

Samedi 17/09 – 22H45

Débats

Eh oui, Manifiesta, c’est avant tout un festival où on fait fonctionner nos neurones et si c’est le côté gauche de notre cerveau, c’est encore mieux. Car faut-il le rappeler ? Le festival est né de l’initiative de l’hebdomadaire Solidaire et le réseau de maisons médicales « Médecine pour le peuple », tous deux issus du PTB. Le festival se veut un mélange de fête solidaire et propose en ce sens, une série d’activités pour s’informer, débattre et se positionner sur des questions d’actualité.

Manifiesta

On vous conseille d’assister au débat sur la gauche en Amérique Latine (on vous assure que cela n’a rien à voir avec le fait que l’auteure de cet article soit latino) car avec des invités tels qu’Aleida Guevara et Ignacio Ramonet, il promet d’être passionnant ! Et puis soyons honnêtes, vous aussi, vous n’avez rien compris à l’imbroglio politique de ces derniers mois au Brésil.

Samedi 17/09 – 15h – Plus d’infos ici.

One Billion Rising

Le leitmotiv de Manifiesta est clair. S’amuser et s’engager. Dimanche après-midi, traînez vos membres engourdis par les concerts de la veille au Flashmob contre les violences faites aux femmes dans le monde. One Billion (un milliard) ? C’est le nombre de femmes (1 femme sur 3) victimes de violences dans le monde. Le but du flashmob est de mobiliser, en plusieurs fois bien entendu, ce même nombre de personnes – hommes et femmes – et de les faire danser, de les sensibiliser à cette cause malheureusement bien trop actuelle.

 « A travers cette danse, nous travaillons aussi à la construction d’une société qui supprime le fossé entre les femmes et les hommes. Nous danserons donc aussi contre la politique asociale qui touche violemment les femmes de différentes manières… ».

One billion rising – Dimanche 15h – Plus d’infos ici.

Pour retrouver tout le programme de Manifiesta, c’est par ici.

Festival Manifiesta
Du 16/06 au 18/09
Prix : 17€ (Pass 17/09 et 18/09)
Centre Staf Versluys
Kapelstraat 76, 8450 Bredene

Written By

Laura, 28 ans, 1m55. Titulaire d'un diplôme loufoque : Sciences des religions et de la laïcité. Ecrit des articles non moins loufoques pour Culture Remains. Nourrit une passion pour M.I.A, le Théâtre de Poche, son chat, Edgar Allan Poe et les plantes carnivores. A toutes fins utiles, sachez qu'elle est très facilement corruptible si on lui offre à boire et à manger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *