La mémoire, ça se travaille !

On entend souvent dire que les ordinateurs ont rendu le fait d’être capable d’aller puiser des informations dans sa mémoire obsolète. Il n’est plus nécessaire d’avoir une bonne mémoire, voire de la mémoire tout court, toutes les informations dont chacun peut avoir besoin en (presque) chaque situation se trouvant accessibles en à peine quelques clics. Les moteurs de recherche se chargent de renflouer notre culture générale et de nous dénicher les commerces ouverts dans les environs, la mémorisation des numéros de téléphone et des adresses n’est plus qu’un lointain souvenir et les smartphones se substituent de plus en plus aux agenda papiers, facilitant plus encore la vie de leurs usagers. S’il n’a jamais été aussi difficile de rater un rendez-vous, la perte ou la défectuosité soudaine de ces appareils laisse un vide béant et soudain qu’une mémoire atrophiée, faute d’exercice, ne peut réussir à combler.

Qui perd encore son temps aujourd’hui à entraîner sa mémoire ? A vrai dire, plus grand monde. Mais certains continuent de s’y consacrer, avec sérieux. C’est le cas des mnémonistes, qui sont capables de se remémorer d’extrêmement longues listes d’informations. L’homme qui se souvient de tout. Un voyage dans les coulisses de la mémoire est un livre qui leur est consacré. Deux journalistes danois se sont penchés sur le parcours d’un jeune champion et ont souhaité, dans ce livre, dont la traduction vient d’être publiée par les éditions Premier Parallèle,  nous présenter l’intérêt de travailler sa mémoire, les gains que l’on peut tirer d’un tel exercice et, surtout, les façons de s’y prendre. Plutôt que de se contenter de dresser une liste de conseils, ils ont choisi de raconter une histoire, celle d’un jeune étudiant qui se lance le défi de faire progresser sa mémoire, puis d’arriver à rejoindre le club restreint des plus grands champions internationaux. En suivant ses hésitations, ses difficultés et ses joies, le lecteur en apprend plus sur le fonctionnement de sa propre mémoire et découvre quelques conseils bien utiles.

Deux choses à… retenir. D’abord, pas d’inquiétude, si champions de mémoire il y a, ils sont tout ce qu’il y a de plus normal. A force de pratique, il est probable que vous y arriviez vous aussi si vous le souhaitez. Ensuite, il y a une astuce. Pour se souvenir de choses, il faut les situer, construire une histoire, les ancrer dans une construction mentale, un « réel fictif » pourrait-on dire, que l’on crée pour l’occasion dans un coin de son esprit. Si vous avez envie d’en savoir plus et, pourquoi pas, d’améliorer votre capacité à vous souvenir de choses utiles dont les ordinateurs et les smartphones ne s’occupent pas (encore) pour vous, n’hésitez pas à jeter un œil à ce petit livre intrigant.

L’homme qui se souvient de tout. Un voyage dans les coulisses de la mémoire, de Jesper Gaarskjaer et Troels Donnerborg, préface de Sébastien Martinez, traduit du danois par Marie Louise Albers, publié par Premier Parallèle, Paris, 2015, 120 p., 4,99 € (ebook sans DRM) ou 12 €. ISBN : 979-10-94841-06-8.

Tags from the story
Written By

Je n'aime pas parler de moi. Ce qui ne devrait pas être un problème vu que c'est peu probable que vous vouliez lire sur ce sujet. Par contre, j'aime bien écrire sur tout ce qui suscite ma curiosité, m'amuse ou m'interpelle. Parfois aussi les trucs que j'aime pas, pour vous mettre en garde, ou vous effrayer. Dur à dire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *