Misère, inspiré de Stephen King, au TTO

Misère, 20 fois misère se joue jusqu’au 26 mars du mercredi au samedi à 20h30 au Théâtre de la Toison d’or. Cette pièce délirante rappellera de très bons souvenirs à tous ceux qui ont vu ou lu le célèbre Misery de Stephen King.

Misère, 20 fois misère vu par le TTO

« Attention à la célébrité ! Vous pourriez être séquestré par une fan complètement dingue… Et vous voilà pris au piège, pas moyen de sortir ou de s’en sortir, avec le blizzard qui gronde au dehors. Une pièce terrifiante donc, dans laquelle on croisera un ours, un cochon et un poulet déplumé. Mais comme on est au TTO, l’horreur glaçante va laisser sa place au rire grinçant. Misère sera plein de surprises, speed et décalé. Et surtout horriblement drôle. Stephen King aurait adoré ! »

La critique de Douglas Linge

Grand fan du roman de Stephen King et de son adaptation au cinéma par Rob Reiner, je me demandais comment le temple du rire allait s’y prendre pour nous amuser sans éclipser la cruauté de Kathy Bates dans le rôle d’Annie Wilkes. C’est avec beaucoup de talent et une justesse dans le jeu que Nathalie Uffner endosse le rôle, et il n’a pas fallu cinq minutes avant que l’ambiance décolle.

Misère 003

Alliant subtilité et sympathie, douceur et cruauté, la « grande cheffe » du TTO prouve qu’elle en a sous la pédale quand elle monte sur les planches de son théâtre. Je l’avais déjà trouvée démente dans le spectacle Rire please

En ce qui concerne le décor, il est vraiment très réel. Les finitions de la pièce sont vraiment belles et la fenêtre qui donne vue sur l’extérieur avec la neige apporte vraiment une dimension supplémentaire à l’ambiance générale. Le passage de la « bête velue » qui vole les paquets largués par les drones est tout simplement génial. On aurait néanmoins apprécié un peu plus d’interactions avec le décor. Cette magnifique truie ne reviendra plus sur le devant de la scène après sa première utilisation, et c’est bien dommage…

004

Pierre Pigeolet a mis deux minutes avant de prendre son envol mais, une fois lancé, il ne s’est plus arrêté jusqu’à l’apothéose finale. Ses apartés avec le public sont un régal. On voit toute l’expérience de ces deux comédiens dans les enchaînements de jeux de mots. Tout tombe pile-poil à chaque fois! Des vinyles pirates Les flaques du Conemara au manger É-pisser il faut choisir en passant par le sens de l’hospitalisation, l’humour est omniprésent.

Misère 002

Et si on rigole souvent pendant le spectacle, on sent quand même la patte de Stephen King dans ce spectacle avec une tension palpable jusqu’au dénouement final… mais avec le sourire bien entendu.

Mission réussie pour Misère au TTO, le fan du maestro de l’horreur que je suis n’a pas été déçu par ce spectacle et ce n’était pas gagné d’avance.

Pour réserver vos places pour Misère, 20 fois misère, c’est ici!

Misère, 20 fois misère

Jusqu’au 26/03/16 du mercredi au samedi à 20h30

De: Laurent Beumier
Avec: Pierre Pigeolet et Nathalie Uffner
Mise en scène: Laurent Beumier et Alexis Goslain
Scénographie: Thibaut De Coster et Charly Kleinermann
Création lumières:Félicien Van Kriekinge
Décor sonore: Laurent Beumier
Production: Mazal asbl/Théâtre de la Toison d’OrLe TTO remercie l’équipe du Théâtre Royal des Galeries et particulièrement Félicien Van Kriekinge

Tags from the story
,
Written By

"Follow the white rabbit..."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *