Nasha Moskva – Théâtre Océan Nord

Nasha Moskva vient compléter l’année théâtrale 2014 – 2015 qui aura indéniablement mis Tchékhov à l’honneur à Bruxelles. Après La Cerisaie au Varia, et Vania! au Rideau de Bruxelles, le Théâtre Océan Nord propose de clôturer sa saison avec une adaptation contemporaine et très surprenante des Trois sœurs de Tchekhov, puisque l’interprétation de la pièce se développe sur trois niveaux: celui des personnages de Tchekhov, celui de trois pensionnaires d’un hôpital psychiatrique, et enfin les acteurs, mettant en œuvre ainsi un dialogue souterrain, en équilibre instable entre recherche de sens et absurdité totale.

Nasha 4

Dans la pièce emblématique de Tchekhov, il n’y a pas de héros, peu d’action, mais trois sœurs, Macha, Olga et Irina, dont la vie dans une petite ville de province est marquée par l’ennui et le mal de vivre. Seules les visites d’officiers du régiment voisin donnent un peu de rythme à la vie oisive des trois sœurs, qui, poursuivant le rêve de retourner vivre à Moscou pour s’accomplir, voient en attendant leur vie peu à peu s’étioler, avec le désespoir de n’avoir rien construit, rien entrepris.

C’est cette même difficulté d’être au monde qui étreint Edith, Sabine et Bernard, pensionnaires d’un hôpital psychiatrique. En recherche d’authenticité et de sens, ces trois « fous » vont livrer une interprétation vibrante et bien personnelle du texte des Trois sœurs dans lequel ils se reflètent.

Nasha 5

Les acteurs enfin, partant de cette confrontation permanente entre profond et insignifiant, sublime et ridicule, viennent par une mise en abime toute naturelle, alimenter le sens de l’absurde en partageant la genèse de la pièce.

Dans ce jeu de poupées russes où des personnages contemporains font la transition entre les acteurs et les trois sœurs, chacun cherche son soi. Etre juste et cohérent dans ses choix d’acteur malgré le mélange d’énergies et de codes théâtraux nécessaires à une conception à six mains, trouver son équilibre, s’affranchir des présupposés étouffants et accepter sa subjectivité pour les trois fous, accepter que la partie la plus authentique de soi est justement celle qui ne prendra pas le train pour la capitale pour les trois sœurs.

Nasha 2

Les acteurs s’approprient intelligemment l’espace du théâtre Océan Nord, jouent avec l’extérieur et donnent tour à tour corps à la datcha, à l’hôpital ou au théâtre. Leur interprétation est irréprochable. Investis et pertinents, ils donnent à voir avec virtuosité les regrets passifs et le désarroi des sœurs, la tension et l’agressivité des personnages contemporains, et l’humour absurde de leurs alter égo acteurs.

En mettant en scène des personnages extrêmement humains, avec humour et distance, passant du drame à l’absurde, du profond à la bouffonnerie au travers d’une conception brillante, c’est également un tour d’horizon de notre société contemporaine, en perte de repère – comme les trois sœurs en deuil – en proie à une superficialité dévorante que les trois acolytes proposent.

Du très beau théâtre : porteur de sens et de réflexion. 

Nasha Moskva

D’après Les trois sœurs d’Anton Tchékhov

Mise en scène et interprétation: Marie Bos, Estelle Franco et Francesca Italiano

Collaboration à la mise en scène: Guillemette Laurent

Scénographie: Nicolas Mouzet-Tagawa

Tarifs:5€ à 12,5€

Du 02/06 au 13/06 au Théâtre Océan Nord

 

Tags from the story
Written By

Curieuse, spontanée, enthousiaste et exigeante, j'aime aller au théâtre et j'aime raconter ce que j'y vois, que j'ai aimé ou pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *