Nekfeu, pyromane d’une nuit bruxelloise

Vu sur quelques scènes festivalières et estivales cet été, Nekfeu était sur la scène de l’Ancienne Belgique, ce jeudi pour un concert show bouillant et animal. Soldout depuis belle lurette en quelques minutes, la date a tenu toutes ses promesses et les fans (ou pas d’ailleurs) en ont eu plus que pour leur argent. (Reprise de l’article écrit pour Scènes Belges)’

Nekfeu - concert 5 novembre - Ancienne Belgique (41)

20h30, les rangs se serrent dans la fosse de l’AB. La chaleur humaine renforcée par un automne jusqu’ici presque printanier ébouillante le site. Et déjà depuis un moment, la foule scande un nom, réclame un dieu, Nekfeu. L’enthousiasme est là avec son lot de débordements aussi: une fille au premier « balcon » se fait interpeller, des « sales putes » retentissent et des verres remplis de bières veulent lui voler à la figure. C’est dégoûtant et minable, déplacé et pas forcément grandissant pour ces jeunes dont on se demande bien ce qu’ils veulent se prouver sinon leur misogynie répugnante. Dommage parce que tout était réuni pour un début de concert flamboyant.

Nekfeu - concert 5 novembre - Ancienne Belgique (52)

Mais oublions, car dès ses premiers pas sur la scène bruxelloise, Nekfeu ne donne que du bon, du flow bien senti, casquette vissée sur le crâne, le rappeur déroule ses chansons et embrase Bruxelles, faisant de multiples allusions au plat pays qui n’est pas le sien mais qu’il semble vachement aimer. « C’est en Belgique que j’ai donné l’un de mes premiers concerts, vous n’étiez même pas 200. » Décidément les temps changent. Et autour de lui, les visages aussi, les hommes s’avancent, Nekfeu ne pouvait s’empêcher de faire la part belle à ses compagnons d’S-Crew. Dans l’aridité et la chaleur de ses mains levées et acclamantes, le Fennek réussit son tour de piste, noyé de sueur et à fond dans ses rimes. La foule est démente, l’écho est incroyable. Les centaines de personnes présentes semblent tout connaître des textes du jeune prodige français. Qui se révèle en sacré showman, ne résistant pas à slamer sur sa horde de fidèles entièrement acquis à sa cause et à son rap.

Nekfeu - concert 5 novembre - Ancienne Belgique (44)

Croisé dans la foule, un autre rappeur, L’Artisan, se souviendra d’un superbe concert, exceptionnel à plus d’un point: « Franchement vieux, j’ai déjà vu des tout gros rappeurs sur scène comme 50 Cent ou Wiz Khalifa et je peux t’assurer qu’ils n’atteignent pas la cheville du Nek en live. Le public était déchaîné. » Et on le croit. De ce brasier bruxellois, Nekfeu a fait date. Il reviendra le 29 mars prochain pour un autre incendie, à Forest cette fois.

Tags from the story
Written By

Cultureux vorace et journaliste avide, je me promène entre découvertes et valeurs sûres, le plus souvent entre cinéma, musique et bandes dessinées mais tout est susceptible d'attirer mon attention :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *