Pairi Daiza, le fabuleux Jardin des Mondes

Trois étoiles au guide Michelin, plus beau parc de Belgique, jardin extraordinaire,… Autant de termes éloquents qui prouvent que la réputation acquise par le parc animalier au fil des ans n’est plus à faire. Un succès mérité!

Il y a 20 ans, Pairi Daiza s’appelait Paradisio. C’était un petit parc ornithologique comprenant une grande volière, un joli jardin et une grande plaine de jeux, qui faisaient des visites dominicales et des voyages scolaires un sympathique moment d’agrément pour les habitants de la région. A l’époque, on pariait bien peu sur le projet d’Eric Domb de faire de l’ancien site de l’abbaye de Cambron le plus beau jardin de Belgique. Personne n’y croyait, on criait à l’irrationalité, à la folie. Un risque démesuré, un pari fou que l’avocat de profession peut  aujourd’hui se targuer d’avoir relevé haut la main. Le parc compte 55 hectares, 5000 espèces, sept jardins qui ne cessent d’être aménagés; il est coté en bourse et a engrangé 3,9 millions d’euros de bénéfices sur l’année 2014-2015, et a atteint un record de fréquentation de 1,39 millions de visiteurs. Il est loin, le temps de la grande volière du dimanche!

Pairi Daiza est la plus ancienne dénomination du “paradis” en vieux persan. C’est donc un “jardin clos”aux mille merveilles qui s’ouvre au visiteur et l’invite à la découverte du monde. Par la nature, par l’architecture et l’artisanat, et bien sûr, par la diversité des espèces présentes. Ces trois éléments conjugués amènent à un dépaysement totalement réussi.

Le parc se divise en sept mondes: la Lagune, la Vallée de la Source, la Porte du Ciel, la Terre des Origines, la Porte des Profondeurs, le Royaume de Ganesha et la Cité des Immortels. Les atmosphères de ces différents mondes, rappelant chacun un continent, sont parfaitement recréées. Il se dégage de ces jardins une telle sérénité et une telle harmonie qu’on se croirait par moment réellement à l’autre bout du monde, déambulant dans un jardin chinois tranquille, explorant un mystérieux temple cambodgien ou embarqué à bord d’un safari africain. Ce sentiment de plénitude est particulièrement présent dans les jardins asiatique et indonésien. Sans doute la participation des artistes locaux et l’usage matériaux authentiques pour leur construction leur donnent-ils un petit supplément d’âme. Ou serait-ce la spiritualité de leurs temples consacrés?

4fb6461f607044fb60c306ff72

Pairi Daiza a également su conserver son patrimoine, en intégrant au parc les ruines de l’ancienne abbaye cistercienne vieille de 800 ans. Ainsi, la tour de l’église domine majestueusement l’ensemble du domaine, les platanes séculaires enchantent, tandis que le magnifique escalier d’honneur, témoin des envies fort peu modestes des moines de l’époque, fait le lien entre deux mondes. Dans cette partie du parc, le temps est comme suspendu.

4fbfa09dc0a004fbe0f2b7da79

Enfin, ce grand jardin ne serait pas le même sans ses animaux. 5000 espèces, des plus communes aux plus rares sont à observer, parfois de très près. Le spectacle des rapaces est très impressionnant; le bain des éléphants est adorable. Il y a vraiment de quoi s’extasier sur ces petites et (très) grandes bêtes, parfois méconnues. C’est un réel plaisir pour les petits comme pour les grands de découvrir toute cette diversité. Didactique, le parc met aussi l’accent sur la sensibilisation du public par rapport aux espèces menacées.

FotorCreatedFotorCreated2FotorCreated3

Vous l’aurez compris, nous sommes enchantés de la visite de ce petit paradis! C’est un condensé magique qui nous offre à voir ce que la nature, sous toutes ses formes, a de plus beau.

Côté pratique, le parc est facilement accessible via la N56 et dispose d’un grand parking aisé. On peut également le rejoindre en train. De nombreux points de restauration sont proposés à des prix très corrects, ainsi que de grandes aires de pique-nique. Attention, en haute saison, le parc est souvent victime de son succès, accueillant des milliers de visiteurs. Prévoyez votre visite en dehors des week-ends et jours fériés pour mieux en profiter.


Pairi Daiza

Domaine de Cambron, B-7940 Brugelette
Tarifs:
de 0 à 27,50€ ( offre adaptée à chaque visiteur !)
Plus d’infos sur Pairi Daiza et sur Facebook, où on peut suivre toute l’actualité et les nouveautés du parc!

Crédits photos ©Pairi Daiza

Tags from the story
,
Written By

Coordinatrice éditoriale pour Culture Remains, j'use aussi de temps à autres de ma plume. Culturellement plutôt classique, je reste toujours ouverte à d'autres horizons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *