Pas touche à ma bouteille (Grrr!)

Voici comment Coca-Cola a mis des paillettes dans ma vie et des étoiles dans mes yeux ou, en bref, la découverte des étiquettes personnalisées!
Il est révolu le temps où vous deviez écrire votre nom sur vos boissons dans le frigo du kot (« Qui m’a ENCORE pris ça ? Personne ? Ah… et bien mes boissons ont dû se faire greffer des ailes et s’en-vo-ler ») ou vous battre avec votre moitié / frère / sœur / autre personne se servant dans le frigidaire parce que « c’est ma bouteille de Coca-Cola et pas la tienne, d’abord! » (d’où la célèbre réplique : « il y a ton nom qui est dessus ? » et bien OUI ! ).
J’avoue, j’aime boire une bonne petite canette (bien fraîche comme dans les pubs avec la goutte de fraîcheur qui coule) … mais pas une de Vedett, sortez-vous « Dikkenek » de la tête (quoique, juste pour le fun DU passage). Oui, j’en éprouve l’envie, surtout à l’approche des examens, oui je sais, c’est « mal » (auto-flagellation mentale), d’autant plus quand on rajoute un paquet de chips à l’équation (Coca + chips = amour pour toujours). Mais si certains carburent aux boissons sur lesquelles se trouvent un taureau volant et bien moi c’est à coups de coke … Le « Coca-Cola » pas la drogue, non mais ! Vous me prenez pour une junky ? Je suis une étudiante tout à fait clean, à partir du moment où on ne s’égard pas trop dans les méandres de mon cerveau qui ne peut s’empêcher de me faire déblatérer un nombre incalculable de blagues et jeux de mots (apparemment pas marrants) sur une journée.
CERVEAU
Docteur, c’est grave ?
Cependant, revenons au sujet principal : le prénom sur la bouteille (c’est si stylé). On s’amuse comme on peut et, pour ma part, j’avais l’air d’une gamine qui reçoit un nouveau jouet quand j’ai eu MA bouteille, gracieusement offerte par mon petit-ami. J’ai trouvé ça trop mignon. Surtout que j’en voulais une aussi après avoir vu X et Y poster des photos d’eux sur « Facebook » avec leur nom « cocacolatisé ». Pathétique, je sais. Néanmoins voici un conseil : si vous êtes en couple avec/ou craquez sur une personne qui adore le « Coca-Cola », aucun doute que ce présent (1 euro environ, ça ne vous ruinera pas!) fera son petit effet. Au pire, si la personne vous « congédie » sans même accepter le cadeau et que vous ne buvez pas de ce liquide dont il vaut mieux éviter de connaître la consistance, vous pourrez toujours l’utiliser pour enlever le calcaire et les taches de votre WC (laisser agir durant une heure, passez un petit coup de brosse dans le pot, versez un seau d’eau chaude et – magie – c’est tout propre). Vous pourrez également retrouver de sympathiques messages sur les cannettes de la marque afin d’en « partager » le contenu avec qui vous voulez ! Si vous voulez en savoir plus sur cette campagne, voici une vidéo (en anglais).

Si vous voulez visionner la publicité version belge du phénomène de Coca-colatisation, c’est ici qu’il faut cliquer.

Bref, si l’envie vous prend d’avoir votre prénom sur une bouteille, allez donc faire un tour au magasin, histoire de voir si le vôtre s’y trouve mais ne tardez pas, l’offre est limitée.

Enjoy !

Written By

Un jour je recevrai ma lettre d'admission pour étudier à Poudlard, j'aurai un train de vie digne de "Gossip Girl" (comprendre : un dressing de malade et de l'argent qui tombe du ciel), je voyagerai à travers le monde, j'aurai un majordome, ... L'espoir fait vivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *