Notre peur de n’être, génèse d’un burn out pré-natal

Notre peur de n’être, c’est d’abord une esthétique. Des images brutales, fugaces et percutantes, qui s’inscrivent au fond de la rétine. Une lumière crue pour ourler la scène et cadrer le propos, puis d’autres petites lueurs vacillantes, symboles de ces hommes et femmes désorientés.

Peur 2

Notre peur de n’être, c’est aussi une musique, composée de petites ritournelles légères, puis entêtantes, irrésistibles et presque inquiétantes, allégories des rondes sociales auxquelles on ne peut refuser de se joindre. C’est tout à la fois Nick Cave et la détresse de son « No more shall we part », et le déchirant « Ragazzo della via Gluck » d’Adriano Celentano, interprété à voix nue et écorchée.

Peur 3

Notre peur de n’être, c’est l’histoire d’une société qui se trompe de valeurs. C’est la génèse de nos frustrations, de notre étroitesse, de notre « burn out pré-natal » portés à la scène avec précision et poésie. Ce sont des individus confrontés à la solitude d’un monde hyper connecté, qui courent après les chimères d’une reconnaissance sociale – qui le permis, qui une maison – sans se rendre compte qu’ils se dépossèdent d’eux-mêmes en chemin. Ce sont les souffrances hurlées par ceux sur qui la société exerce toute son emprise, et la marginalisation de celui qui choisit de vivre différemment.

Peur 4

Le propos est ciselé, la scénographie léchée et pertinente, les décors oniriques, l’interprétation percutante. Derrière les filtres modernes – écran ou caméra – habilement utilisés, le drame continue sa course folle: l’histoire de cette mère, de cette étudiante, de ce fils, de ce mari (dont Sylvia vous parlait déjà très bien ici l’année dernière), défile crescendo, éperdument…jusqu’à l’explosion.

La pièce de Fabrice Murgia est IN-DIS-PEN-SA-BLE.

Du 23 au 27/09/2015  au Théatre NationaL

Texte et mis en scène de Fabrice Murgia

Avec : Clara Bonnet, Nicolas Buysse, Anthony Foladore, Cécile Maidon, Magali Pinglaut, Ariane Rousseau

Tarifs : de 11€ à 20 €

Durée du spectacle : 1h20

Plus d’informations sur le site du Théâtre National

Tags from the story
Written By

Curieuse, spontanée, enthousiaste et exigeante, j'aime aller au théâtre et j'aime raconter ce que j'y vois, que j'ai aimé ou pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *