Provence insolite et secrète

Pour moi, la Provence c’est le farniente, les grillons, le soleil qui t’abrutit, la pétanque et les apéros qui n’en finissent pas. Des vacances délassantes durant lesquelles je fais le plein de vitamine D et où je prends enfin le temps de me poser et de me reposer de la vie stressante de fourmi citadine que je suis.

Provence insolite et secrète

Pourtant, quiconque a déjà visité la Provence sait que celle-ci regorge de merveilles historiques, naturelles et de culturelles. Rien qu’en flânant à Avignon, Aix ou Marseille, vous en avez plein les mirettes.

Mais quid de ceux qui veulent de l’incongru au petit dej’, du secret à midi, de l’anecdote à l’apéro et se coucher la tête dans des étoiles que personne ne voit jamais ? Qu’à cela ne tienne ! Les éditions Jonglez (dont on vous a déjà plusieurs fois parlé), spécialisés sur les aspects insolites et secrets de villes ou régions bien souvent déjà mondialement reconnues, vous proposent justement de découvrir (ou redécouvrir) la Provence sous ses aspects les plus insolites ! Sa structure ? Séparé en plusieurs chapitres correspondant à des zones géographiques précises, le guide offre dans chaque section entre vingt et cinquante curiosités à découvrir. Celles-ci sont d’abord présentées sur une carte afin de permettre au lecteur de visualiser leur emplacement. En outre, dans certains chapitres se trouvent quelques pages d’histoires et d’anecdotes complémentaires, pour ceux qui veulent en savoir plus !

Un guide dense et bien fourni

Cette fois-ci l’auteur n’est pas un mystérieux inconnu sur lequel on peine à trouver des infos. En effet, Jean-Pierre Cassedy est un Provençal ayant travaillé pour France 3 et épris de sa région natale. Ça tombe bien, on n’attendait que ça, nous, qu’il nous chuchote à l’oreille son amour pour le Sud.

C’est sans doute parce que cet amour est considérable qu’il pèche un peu par excès. Entre « Aix et alentours », qui comprend 34 points d’intérêt, et « Provence Verte et Haut-Var », qui en propose 37 ; la palme revient toutefois à « de Marseille à Toulon » qui en présente pas moins de 49 – un record en la matière !

… mais un peu trop disparate!

Si les lieux à découvrir sont nombreux, le livre est malheureusement beaucoup trop disparate et déstructuré. En effet, contrairement à New York insolite et secrète qui offrait une structure identique pour chaque lieu, Provence insolite et secrète fait fi de toutes ses « règles ». De chapitres courts à de longues sections, de photos pleine page à des illustrations inexistante, d’explications fournies aux présentations de trois lignes… Rien ne se ressemble, ou presque… Et ce qui peut paraître charmant, au premier abord, finit un peu décontenancé, voire déboussolé.

Même au niveau des sujets traités, le livre est déséquilibré, faisant notamment la part belle aux curiosités à connotation religieuse et beaucoup moins aux curiosités naturelles et aux paysages renversants. Seraient-ils tous devenus connus et communs ?

Faire son shopping

Si le guide ne se lit pas aussi fluidement que New York insolite et secrète, il n’en est pas moins doté de nombreux atouts !

Ainsi le sanctuaire de Roquepertuse à Velaux (p. 55), la Maison de « celle qui peint » à Pont-de-l’Etoile (p. 77), la crèche de Réné Galucci à Toulon (p. 136), le lac du grand Laoutien (p. 157), le sentier des planètes (p. 170-171), le mur à abeilles de Cornillon-Confoux (p. 203), le vieux village de Vernègues (p. 216), le village de Charleval (p. 223), la promenade du mur de la peste (p. 321), la poterne de l’antipape à Oppède (p. 327) et le fossile de l’ichtyosaure sont indubitablement passés sur ma liste des « à voir lorsque dans la région ».

D’autres points m’auront fait sourire ou me coucher moins bête, comme le four à cade de Cuges-les pins, la tombe de la comtesse ressuscitée, l’inscription de la rue interdite au GIs, l’histoire cinématographique de Ginasservis, le mas de la pyramide à Saint-Rémy-de-Provence, le musée privé Coca-Cola, le monument commémoratif de la gare de Sorgues, les tombes anthropomorphes du prieuré de Carluc,…

Bien sûr, ce qui m’a semblé moins intéressant pourra en fasciner d’autres ! La lecture du guide a donc ce seul et unique intérêt : choisir ce qu’on veut voir et dédaigner ce qui nous semble moins en accord avec nos intérêts personnels.

Logements insolites ?

Là où Provence insolite et secrète se dissocie le plus de son homologue new-yorkais est dans sa gamme de logements insolites parsemés à travers le guide (treize en tout !). Entre la nuit à la belle étoile et celle passée dans une borie, il y en a littéralement pour tous les goûts… Ce qui fera le bonheur des amateurs des nuits insolites, pour sûr !

Provence Insolite et Secrète de Jean-Pierre Cassedy, Éditions Jonglez, collection Insolite et Secret, 399 p., 18,90€

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *