Tea time @ Fortnum & Mason

Le tea time à Londres, c’est un incontournable. Pour célébrer cette tradition comme il se doit, quoi de mieux que de se rendre dans un véritable salon de thé inauguré par the Queen herself ?  

Fortnum & Mason est un véritable symbole de la culture britannique. Fondée en 1707 par William Fortnum et Hugh Mason dans Duke Street, lieu de passage très fréquenté par les voyageurs, l’enseigne est d’abord une épicerie fine. Désireux de satisfaire leur clientèle particulière, ses propriétaires décident de créer des produits alimentaires facilement transportables. Naissent ainsi les tous premiers take-away de luxe, dont le Scotch Egg, œuf dur enrobé d’une farce, pané puis frit ; une formule tout-en-un pour les voyageurs pressés.
La réputation du magasin, bâtie sur la distribution d’aliments de qualité, va croissant, particulièrement durant l’ère victorienne. Fortnum & Mason s’installe sur Piccadilly et devient fournisseur officiel de la Cour. L’enseigne régale la haute société britannique, notamment avec du thé en vrac et de luxueux paniers garnis, les fameux hampers, que les riches familles aiment à emporter lors d’événements extérieurs prestigieux.

fm

L’élégant bâtiment, pourvu d’une jolie horloge et de vitrines somptueuses est aujourd’hui une institution. Le concept du magasin réparti sur plusieurs étages est semblable à celui de Harrods, mais en beaucoup moins kitsch et infiniment plus classe. Vêtements, accessoires, cosmétiques, décoration, mobilier, tous les produits proposés ici se regroupent sous le signe du bon goût. Mais c’est incontestablement le rez-de-chaussée qui fait toute la renommée et l’attraction du lieu. Fruits confits, chocolats, biscuits, spécialités salées se font concurrence parmi un choix d’innombrables confitures (on vous en parlait notamment ici), et une collection pléthorique de thés, le tout dans de magnifiques boîtes reconnaissables entre mille grâce à leurs couleurs pastel et leurs charmants motifs. On ne sait où donner de la tête et on aimerait tout goûter.

befunky_artwork.jpg

Justement, c’est l’heure du thé! Direction le quatrième étage, dans le Diamond Jubilee Tea Salon. Moquette et lambris, atmosphère feutrée, personnel en redingote ou tablier de dentelle, jolie vaisselle, on ne plaisante pas avec l’afternoon tea !

befunky_artwork.jpg2

Choix vous est donné entre différentes formules, toutes très appétissantes et contenant tous les éléments d’un five o-clock digne de ce nom: scones, finger sandwiches aux garnitures variées, petites bouchées salées typiquement anglaises, et une part de l’un des magnifiques gâteaux du chariot. Tout est à volonté, mis à part le dessert. J’opte pour le salé, avec le Savoury Afternoon Tea. Le dilemme vient quant au choix du thé : pas moins de 85 variétés de thés noirs, verts, blancs, rooibos, infusions… sont proposées. Le thé jaune, inconnu jusqu’alors, remporte mes suffrages. Le serveur, aux petits soins, apporte le nécessaire et sert le thé au goût subtil de poire et d’abricot. Il amène ensuite une tour d’assiettes contenant les spécialités, ainsi que quelques tartinades. J’apprécie particulièrement les sandwiches concombre/crème, le shortbread chèvre/betterave et l’œuf Drumkilbo. C’est raffiné, juste ce qu’il faut. Je cale rapidement, sûrement en raison d’une attention trop particulière portée aux scones…

Pour le dessert, je demande au serveur s’il est possible d’avoir plusieurs petites parts de gâteaux plutôt que de m’astreindre à un nouveau choix cornélien. L’assiette de gourmandises – gâteau au chocolat, tarte aux prunes et amandes, charlotte aux fraises et cake sucré – est énorme !

N’ayez crainte si vous avez les yeux plus gros que le ventre : tout peut être emporté dans de jolies petites boîtes ! L’occasion de prolonger cet agréable moment après un dernier tour du magasin, dont on ne peut s’empêcher de repartir avec une boîte de thé et un pot de lemon curd…

Plus d’infos sur Fortnum & Mason

Tags from the story
Written By

Coordinatrice éditoriale pour Culture Remains, j'use aussi de temps à autres de ma plume. Culturellement plutôt classique, je reste toujours ouverte à d'autres horizons.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *