Tendance beachy hair : la recette maison

L’été approche, on sent encore le vent passer entre nos orteils mais le soleil refait son apparition pour notre plus grand plaisir!

C’est donc l’occasion d’entamer trois régimes simultanés, de changer de coupe de cheveux, de troquer les caisses de vêtements légers contre la garde-robe des ours en hibernation que nous sommes, de lancer les playlist à base de « let the sun shine » et de penser « beauté, fraîcheur, légèreté » pour tous les éléments constituants notre anatomie, à commencer par nos crinières sous-alimentées en vitamine D…

Si vous parlez le langage « femme » (ce qui n’est pas donné à toutes, et encore moins à tous), vous avez probablement entendu parler de la tendance « beachy hair « qui court depuis quelques années et ne semble pas vouloir céder sa place à d’autres (et parfois c’est tant mieux!). Si vous n’en avez pas entendu parler, c’est l’occasion!

La tendance « beachy hair », ou traduisez chevelure de plage (non pas de *******), c’est la mode de la chevelure retour de la plage, crinière au vent, ondulée et légèrement séchée par le sel de l’océan. Je vous laisse quelques secondes pour visualiser Gisèle Bundchen en maillot courant sur la plage avec sa crinière maritime pour une marque de parfum bien connue. Bon, reprenons, cette coiffure semble con comme dire « j’ai fait popo », mais il se trouve que tout comme la barbe de trois jours et le coiffé-décoiffé, ça peut être acrobatique pour certaines d’entre-nous, qui ne sommes pas entourées de coiffeurs et de visagistes ou autres, ou que ne sommes simplement pas adroites.

Mais c’est un marché à prendre! Allez, on leur vend cher et vilain des spray révolutionnaires pour un effet salé et désordonné assuré chez vous, et pas en salon (ha si on peut le faire en salon, c’est dire!).

Moi ce que je vous propose, c’est d’ouvrir vos placards et de faire ça yourself. C’est possible et ça fait la même chose pour presque rien!

La recette (pour 200ml)

  • Flacon spray usagé et nettoyé (vous pouvez en trouver pour pas cher dans les enseignes beauté)
  • Une cuillère à café de sel (gros ou fin, peu importe)
  • Une cuillère à café de gel coiffant en tube (visqueux, si ça coule un peu ça simplifie le transvasement)
  • Votre huile ou spray capillaire préféré. Dans le cas d’une huile mettez-en peu (un coup de pompe suffit), pour le spray liquide, comptez une cuillère à café
  • 200ml d’eau

La préparation

  • Faites chauffer votre eau sans porter à ébullition. (Cette étape est facultative mais aide à tout bien diluer).
  • Versez l’eau dans votre flacon, ajoutez le sel et votre soin favori et secouez vigoureusement durant quelques secondes
  • Laissez refroidir et puis ajoutez le gel
  • Secouez encore pour diluer
  • TADAAAA!

Les conseils d’utilisation

  • Secouez bien avant chaque utilisation
  • Donnez quelques coups de spray dans vos mains (pas directement sur les cheveux)
  • Appliquez ensuite sur cheveux humides en les froissant légèrement dans vos mains pour désordonner
  • Laissez sécher vos cheveux à l’air libre

Pourquoi ça marche ?

  1. Le gel coiffe et maintient
  2. Le sel assèche légèrement et donne une odeur de plage
  3. Votre huile ou soin en spray évite la casse et l’aspect terne

Le résultat pour de vrai sur moi (en avant/après):

beacky hairIMG_20150319_143548

J’ai encore les cheveux courts donc je ne la joue pas à la Sarah Jessica Parker mais le spray donne du punch à mes cheveux qui sont du genre « je suis plat mais jte fais deux trois esquives pour l’ambiance, cousine ». Mon spray me donne le coup de volume sans effet champignon atomique donné par les brushing salon.

En plus mes cheveux restent doux et sentent bon mon huile de soin! J’ai tout gagné! A votre tour!

Written By

"Née, nourrie, vêtue et pas velue. Un poil artiste, la plume en patte, je miaule, je grogne, tout ce qui compte c'est qu'on ne m'oublie pas trop vite.Née, nourrie, vêtue et pas velue. Un poil artiste, la plume en patte, je miaule, je grogne, tout ce qui compte c'est qu'on ne m'oublie pas trop vite. Etudiante en communication, passionnée de dessin, d'écriture, de culture avec un C, je suis aussi animatrice radio à mes heures perdues et pleine de rêves et de projets fous et insensés. Tout ce que je ne dis pas tout haut, je l'écris ou je le dessine. Je parle beaucoup, même avec la bouche fermée."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *