vitre briséeMaison 

Comment déclarer un bris de glace habitation à son assurance ?

Sur votre contrat d’assurance habitation, la garantie bris de glace permet de vous indemniser en cas d’incident touchant votre patrimoine vitrifié. Mais avant de pouvoir profiter d’un quelconque dédommagement, il est important de connaître les démarches à respecter. Comment déclarer votre bris de glace habitation à votre assureur ? La réponse.

Que prend en charge l’assurance habitation avec la garantie bris de glace ?

La garantie bris de glace ou bris de vitre est généralement contenu dans le contrat d’assurance multirisque habitation (MRH). Cette garantie de l’assurance habitation prend en charge les éléments en vitre de votre habitation en cas de sinistre. L’assurance peut notamment tenir compte de la vitre d’une porte ou de celle d’une fenêtre. Toutefois, vous pouvez faire une déclaration (dans votre contrat), des éléments tels qu’un balcon à vitre, des miroirs, des cloisons en verre ou même des panneaux photovoltaïques. Certaines personnes vont encore très loin en faisant également une déclaration de leur aquarium, buffet en vitre, ou encore leurs meubles TV (dans le contrat d’assurance habitation).

Ainsi, grâce à la garantie bris de glace, votre assureur vous indemnise lorsque l’un de vos éléments en vitre est endommagé. Il faut souligner que la garantie du contrat ne vous protège que lorsque le dommage est causé par un sinistre, un incident ménager ou une tentative de cambriolage. 

Tous les éléments ayant une vitre, faisant office de séparation entre les espaces, et qui peuvent subir un bris de glace, sont concernés. L’idéal serait donc de faire une déclaration (dans le contrat) de tous vos équipements ayant une vitre.

Quel est le plafond de remboursement en cas de bris de glace ?

Le plafond de remboursement représente la somme que vous percevrez de l’assureur, selon la garantie bris de glace. Pour avoir une idée de quel montant l’assureur va débourser pour s’occuper de votre bris de glace, il faut se référer à votre contrat. Sur ce dernier, il est inscrit la somme qui sera à votre charge après la réparation de la vitre par l’assureur. C’est elle que l’on appelle la franchise. Elle peut varier de zéro à plusieurs centaines d’euros. Il faut savoir que plus le montant de la franchise du contrat sera élevé, moins l’assureur aura de sommes à vous rembourser. 

La garantie bris de glace de votre assurance habitation prendra effet si le dommage est causé par un sinistre ou un accident. Si le sinistre est causé intentionnellement et que vous en faites la déclaration, vous n’allez rien percevoir de votre assureur. De même, la vaisselle et vos bibelots en verre ne sont pas concernés.

Quelle est la démarche à suivre pour faire une déclaration de bris de glace ?

Si vous avez été victime d’un sinistre qui a conduit à un bris de glace dans votre habitation, il faudra faire une déclaration à votre assureur. Mais avant ça, la première chose à faire sera de sécuriser les lieux. Avant de penser à une quelconque garantie, vous devez protéger les éléments brisés, nettoyer et bâcher la vitre cassée lors du sinistre. Cela vous permettra de préserver l’habitation et les personnes à l’intérieur avant l’intervention de l’assurance. 

La deuxième chose à faire, c’est de consulter votre contrat d’assurance habitation. Cela vous permettra de savoir s’il y a une déclaration concernant l’équipement endommagé par le sinistre et s’il est couvert par l’assureur. Pour plus de certitude, vous pouvez contacter le service client de votre assureur. Suite à cela, comme il est de coutume pour toute autre sinistre habitation, vous aurez 5 jours pour envoyer une déclaration à votre assureur. Pour ce faire, il sera important de rédiger une lettre de déclaration de sinistre. Avant de l’envoyer à votre assureur, vous devrez indiquer certains détails du sinistre et votre numéro client. 

Ensuite, comme stipulé dans la déclaration du contrat, vous pourrez vous occuper des réparations vous-même ou les confier à l’assureur. Dans le premier cas, vous n’aurez qu’à envoyer une facture à l’assurance pour remboursement (après réparation par le prestataire). Dans le second cas, c’est l’assurance qui délègue elle-même une entreprise partenaire pour s’occuper des dégâts.

Pour conclure, retenez qu’en cas de bris de glace, vous devez sécuriser les lieux puis envoyer un courrier à votre assureur. Ce dernier mettra à exécution la garantie bris de glace de votre contrat d’assurance. Vous serez donc indemnisé et tous les équipements concernés seront réparés le plus rapidement possible.

Pages sur le même sujet

Leave a Comment